Comment bien choisir sa motorisation de portail électrique?

Nous proposons différentes motorisations pour les portails électriques battants et coulissants. Voici quelques conseils pour choisir le bon automatisme.

 

Sans parler de l’aspect esthétique, prix ou qualité du produit, 2 critères importants entrent en compte pour définir au mieux la motorisation adaptée à vos besoins : les données techniques du portail et la fréquence d’utilisation de celui-ci.

 

Quelle motorisation pour mon portail électrique battant ?

Les données techniques du portail battant :

Poids et longueur

Il est important de connaitre le poids du portail, et/ou la longueur de celui-ci pour pouvoir choisir le moteur dont la puissance sera adaptée. Des accessoires complémentaires peuvent être nécessaires (exemple serrure électrique) au-delà de certaines dimensions.

Cote D et E

Pour les portails battants, il faudra prendre en compte une donnée primordiale qui est la Côte D. Cette cote, expliquée dans le schéma ci-dessous permettra de définir le type de motorisations qu’il sera possible d’installer.

 

 

motorisation de garage guide - FAAC

 

 

La cote E et elle aussi importante car elle va permettre de définir la place nécessaire à l’implantation du moteur sur le pilier.

 

  • La motorisation de portail à bras articulé est la plus utilisée car elle est plus facile à implanter sur la majorité des portails existants, même avec une cote D assez grande, car la forme du bras va compenser le déport. Attention l’installation de ce moteur à bras articulé nécessite une cote E assez grande (soit un pilier assez large). Elle correspond généralement à la dimension du bloc moteur + la longueur du retour du bras en position ouvert (il existe sur certains modèles des bras « droits » pour minimiser cet encombrement). Reproduisant le mouvement du bras humain, l’ouverture se fait alors de façon douce et naturelle.
  • Une motorisation à vis sans fin ou un vérin hydraulique nécessite des côtes d’implantation plus strictes en raison d’une cinématique linéaire quasi parallèle au portail qui mixte longueur de la course et angle de pivotement. La cote D doit être du coup plus petite, par contre la cote E est moins contraignante.
  • La motorisation de portail enterrée quant à elle peut s’installer quelque que soit la côte D car elle travaille directement sur l’axe de pivotement du portail. C’est le modèle le plus esthétique puisque le mécanisme n’est pas visible. L’installation de cette motorisation est plus longue et nécessite des travaux plus techniques, entre autre de la maçonnerie et des drainages qui doivent être fait dans les règles de l’art !

 

 

Un configurateur de portail vous indiquera si le moteur choisi est compatible avec ces données techniques.